Loading…
UK1 EN deutch

Histoire de l’escalade a Paklenica

Les débuts de l’escalade à Paklenica remontent à 1938, quand Dragutin Brahm, surnomme Raca, tenta la première ascension d’Anica kuk qui se termina malheureusement dans des circonstances dramatiques. En 1940, Marijan Dragman et Slavo Brezovecki, réussirent l’ascension que Brahm avait envisagé et baptisèrent cette route « La Route de Brahm » en son honneur.


Dragutin Brahm
(Zagreb, 26 aout 1909 – Starigrad, 27 juin 1938) était membre de la section alpine de la Société Croate de Moutaineering « Velebit ». Il réussit avec brillo l’ascension de la face Nord de Triglay ainsi que celle du Grossglockner. Il meurt durant l’ascension d’Anica kuk

La Route de Brahm – la première route grimpée de Paklenica.

Paklenica n’était pas accessible pendant la Seconde Guerre Mondiale ainsi que pendant les années qui la suivirent. Ce n’est qu’après 1955 que l’escalade repris à Paklenica, en majorité pratiquée par des Croates.
Les routes les plus empruntées d’Anica kuk ont été grimpées dans les années 50 et 60, les plus connues étant Mosoraski, Velebitaski et Klin

M – Mosoraski route (niveau V°) – selon la légende, le 17 juillet 1957, deux membres de la section d’escalade « Mosor » de Split – Boris Kulic et Boris Kambic – auraient réussi l’ascension de cette route en se servant des cordes à linges de leurs mères et de pitons faits par eux-mêmes.
V – Velebitaski route (niveau VI°) – le 4 et le 5 octobre 1961, des membres de la société d’alpinisme du Velebit de Zagreb ont gravi cette route - Nedjeljko Jakić, Matija Mlinac et Davor Ribarović.
K – Klin route (niveau VI°) – ascension du 4 au 8 octobre 1966 par Miroslav Pleško, Stanislav Gilić et Nedjeljko Jakić.

En 1959, la première Fête du Travail des alpinistes a eu lieu à Paklenica et son campement installé dans l’étendue d’Anica kuk.


Les membres de la société d’alpinisme du Velebit, Marijan Čepelak et Borislav Aleraj, ont gravi la route Brid Klina d’Anika kuk entre le 26 avril et le 3 mai 1973. A cette époque, cette route appartenait au plus haut niveau de difficulté d’escalade artificielle en Croatie (A3,A4) et le temps record pour son ascension était de 8 jours.

Paklenica atteint un tournant dans les années 1970, avec l’arrivée des grimpeurs slovènes. Franc Knez est celui que l’on retiendra pour avoir grimper environ 40 routes de Paklenica, qui sont encore considérées comme les plus difficiles (Kača 6a+).

Les grimpeurs slovènes sont connus pour avoir réussi l’ascension des routes croates les plus difficiles, à Paklenica vers la fin des années 1980. On retiendra notamment Spomin, A2 (S.Karo, J. Jeglič, F. Knez), Tango Vertikal, A3 (S. Karo, S. Škarja) et Jogananda, A4 (M. Praprotnik, M. Ravhekar).

En 1991, les frères Remy – grimpeurs suisses – sont venus à Paklenica et ont gravi deux routes aussi magnifiques qu’ardues: Raina et Welcome.

Durant les 20 dernières années le sport d’escalade (sport climbing) est devenu très populaire et les nouvelles routes sont pour la plupart des routes courtes pour le sport climbing. Cependant l’offre de routes longues et bien équipées est toujours aussi florissante à Paklenica.

La route Il Maratoneta 8b+  est la plus difficile des routes courtes de Paklenica. Depuis que Maurizio “Manola” Zanolla l’a gravie pour la première fois en 1987, cet exploit n’a été répété que trois fois.

Combien de fois avez-vous visité le parc national de Paklenica ?

Direction du Parc National de Paklenica
Dr. Franje Tuđmana 14a
HR - 23244 Starigrad-Paklenica 

Tel.: 00385 / 23 / 369-155, 369-202, 369 -803 (Réception du Parc)
Fax: 00385 / 23 / 359-133

E-mail:
np-paklenica@paklenica.hr
prezentacija@paklenica.hr